Skip to content

En route pour Paris…

Je t’ai cherché dans tous les cheveux des filles,
Je ne t’ai trouvé dans aucun de leurs parfums.
Ce quai de gare est devenu, bien gris, bien triste,
Je t’aurais bien enlevé en te prenant la main.

D’un espace à un point, d’un point à un espace,
Je me fie à nos secrets, à ces complicités.
Le « mon » d’un prénom a perdu toute sa place,
Vendredi de Shabbat sans un Shalom souhaité.

Quelque chose par ici et d’ici me bouleverse,
Me traque, me chavire, me prend et me renverse.
Nos mots et nos balcons, en sourire, me manquent.
Accroc, dépendant, j’ère en saltimbanque.

Le soleil est couché derrière son horizon.
Il se frotte les pieds en regardant sa lune.
Il fait nuit pour Paris, je roule en tourbillon,
Mon cœur sur le bouton… on rallume ?

(Je t’emporte avec moi…)
LORAN

Tu vas aimer aussi…

Jorge Luis BORGES

Après quelques temps

Jorge Luis BORGES
Francois Cheng

La beauté implique toujours un destin !

François Cheng
Rudyard Kipling

Si

Rudyard Kipling (1865 - 1936)

Isis (2004)

Isis se reconnaîtra !