Skip to content

Songe d’une voix de vous

Rencontre silencieuse,
Iconoclaste et heureuse ;
Les mots gagnent toujours
Sur l’océan, les voyages, les départs, les parcours.

Ils se « timident » tellement
À ne s’écrire seulement.
Je me coucherai ce soir
En rêvant de votre voix.

Tim n’a d’idées
Que pour intimer
À la timidité
Le ton, le fond, l’idée.

Treize, perspective infinie.
Treize, « à table ! Le couscous est servi »
Syrie, Corée, couleurs, bleu.
Entendre votre voix, je le veux.

Sous le regard coquin d’une grenouille jaune,
Le libanais malin attend notre aumône.
Étrange rencontre que les textes racontent.
Aux grands cœurs des poètes, rien ne succombe.

LORAN
04/02/2023

Ô ! Réelle vie

Tu vas aimer aussi…

Le goût de tes baisers

Langoureuse incartade du monde des vivants, nos baisers construisent, patiemment, nos moments.

J’ai tout oublié de toi

J’ai tout oublié de toi. Demain, je te revois.
Peter Handke

Par les villages…

Peter Handke

—Chanson

Victor Hugo