Skip to content

L’inattendue

Je t’ai attendu, tellement.

Attendu pour te voir… te rencontrer.
Je savais, simplement, que tu étais une fille…
Je ne savais que ça.
Si tu savais comme je tremblais,
De notre rencontre, de nous deux, de nos vœux.
Et puis, tu es arrivée, tu étais là.
Je t’ai vue… Tu étais déjà toi.
C’est allé si vite, si loin, si haut, si beau, si…
Encore 1000 choses à faire ensemble
Et tant à construire encore.
Rions toujours d’être ici et maintenant.

Alors,
A toi, à nous, à tes 15 ans,
A ta jeunesse,
A ta beauté,
A tout ce que j’aime éperdument de toi.
A la petite qui devient grande.
A la fille qui devient femme.
A tout ce que tu m’as appris.

Je t’aime
Papa.

LORAN
6/11/2022

A Victoria, à tes 15 ans ma fille

Tu vas aimer aussi…

Sacrifier à Vénus

Rire, rire, rire avec toi !

Panique en passion

Le silence s’impose quand l’amour se meurt. On se découvre, tout passe, même la mort.
Salvador DALI

J’ai parfois peur de crever d’excès de satisfaction

Salvador Dali, à propos du bonheur
Photo de William Daniels

A l’aube des jours qui restent

Je déteste les gens qui s'embrassent sur les quais de gare.