Skip to content

L’escalier rouge

Au bout de l’escalier
Qui monte, il y a toi.
Un sourire qui m’attend,
Ta peau qui m’attire.

Les marches s’étirent
Au matin du moment
Une à une, lune à moi;
Rouge à embrasser.

La minuterie rythme
De jours et de nuits.
Un temps de velours,
Un goût de minuit.

D’une route à pleine voix,
Du « là-haut » qu’on retrouve.
Les souffles s’éprouvent
Caresses du bout des doigts.

En marche,
Tu montes,
Sans l’ascenseur
Là, sans heure,
Au troisième palier
Sur rambarde glisser ;
Vers la porte close
De l’étage écarlate.

Je t’attends au thé.
Tout en montée.
Lorsque rien ne descend.
Étonnant !

Je te rêve en échelle.

LORAN
6 Avril 2023

 

Crédit Photo : Grégory Picout – http://artphotolyon.com/produit/rouge/

Tu vas aimer aussi…

En route pour Paris…

Le soleil est couché derrière son horizon. Il se frotte les pieds en regardant sa lune.

Éloge à un coude

Seul, avec toi, un court instant, tendrement.

L’expulsé

N’oublie jamais ce qui a existé, ce serait alors deux fois le regarder et le tuer.
Boris Vian

Berceuse pour les ours qui ne sont pas là

Boris Vian