Skip to content

Ma rit

Marie de Buttet
Est une joyeuse paroi
Où se glissent, heureusement,
Les turpitudes de la vie.

Ma rit, de ce but est
Du tant à perdre
Où se plisse, ici, la joie
Les couleurs lumineuses de l’émoi.

A Marie qui de but soit
Là où s’emporte la voie
qui tait le vacarme qui brame
de cette douce vie sans drame.

Loran

à suivre ici : https://www.instagram.com/marie_debuttet_artiste/

Tu vas aimer aussi…

De faille et de profondeur

Et puis un jour tu va te réveiller… et tu vas voir qu’il n’y a pas d’épaisseur.

Or et l’« i »

L'anesthésie des indécis, pas pour Lolo ni pour Lili.

N’aie pas peur du tonnerre quand il gronde la nuit

Vous vouliez un amant pour vous prouver belle, vous en êtes amoureuse et vous le devenez vraiment.

Confinement

Tout passe.