Si seulement

Ah ! si seulement un jour,
je pouvais m’oublier quelque part
et laisser mon corps, mon âme
et vivre enfin pleinement.

Ah ! si seulement un jour,
je pouvais être dans les bras de l’autre,
m’oublier l’espace d’un instant
et devenir l’objet de l’autre, l’aimé,
le désiré, le respecté, l’adoré !

Ah ! si seulement ce soir,
je pouvais être à tes cotés
pour te dire tous mes rêves

et construire avec Force, sans trêve,
le monde qui arrive en nos bras
ce monde que tu aimeras.

LORAN