Rouge départ

Elle grave
Au présent de la vie
Une couleur de printemps,
Robe d’instant.

Rouge, l’éternité l’habille
Des épaules à ses pieds,
Elle scintille.
Silence, aimer, voler.

Prendre au temps sa grisaille,
Le vêtir de rouge
Et partir…
Loin, avec la fille nue.

LORAN