Les Amoureux

Ils sont revenus
Qui?
Les Amoureux.

Quinze ans déjà
Qu’ils ne s’étaient vus !

Ils étaient là
Le bonheur dans leurs yeux.

Comme ils ont grandi ces petits !
Le passé
Comme des vieux a resurgit.

Souvenirs de tendresse, de jeux, de câlins
On parlait des hiers sans miser sur demain.

Les regards parlaient de feu
Et les bouches de bien peu.

Ce fut un bon moment
L’espace d’un instant
Il y a déjà quinze ans.

/ —– /

Quelle senteur me pénètre
Quel parfum me provoque
Si ce n’est le tien dont je rêve tout bas
Qui corrompt mes états
Et caresse mes joies.

Quel horrible bonheur
Quelle souffrance plaisante.
Tu disparais chaque fois,
Je dois t’aimer pour ça.

Vas-tu un instant arrêter mes tourmentes ?
Que je puisse une fois
Te serrer dans mes bras.

Vous portez en vous
Cette âme qui joue.
Et mon âme provoquée,
S’est perdue en vous.

La distance m’éloigne
Et je dois me soumettre
A vous aimer rarement
Par peur des « peut-être ».

26 Octobre 1997 – Parc des Buttes Chaumont à Sylviane
9 Novembre 1997 – 12, rue Petit – à Marie-Emmanuelle

LORAN