Le bal des écorchés

Au bal des écorchés,
Ils se sont retrouvés.
Elle, habille de lettres
Son être.

Dans le tourbillon de la vie,
Ils ont dansé, et ris.
Lui, déguise de mots
Ses maux.

Un rien déshabillés,
Une caresse sur la peau,
Têtes penchées,
Les mains enlacent les dos.
Tendres baisers.

Et puis vient le moment.
L’instant de partir,
Le dernier sourire.
Le triste moment
Qui sépare les amants.

LORAN