Panique en passion

La Passion vient de se taire, la raison a gagné !
L’Amour a dû partir, la peur a repris place.
Rien de beau n’adviendra désormais.
Coffres fermés, en hâte on quitte les lieux, on déménage.

Il y avait des arbres à fruits qui malgré tout fleuriront,
Ils seront sucrés et doux, il n’y a pas de raison.
Et puis la raison est chez elle et tout se déroule bien.
Tout ressemble à pareil, tout ressemble aux voisins.

Où est parti l’Amour ? il remplissait ces lieux.
On l’apercevait certain, dans un baiser, au fond des yeux.
Il ne part jamais loin le troubadour de la Vie,
Mais il préfère danser et rire que de subir l’ennui.

La joie manque à l’appel dans cette grande demeure.
La raison a raison même quand elle a tort.
Le silence s’impose quand l’amour se meurt.
On se découvre, tout passe, même la mort.

LORAN à CELLE